Altova XMLSpy 2023 Enterprise Edition

Site web d’Altova : AltovaWebLink Éditeur JSON

 

Les documents d’instance de schémas JSON, schémas Avro, et JSON/JSON5 (y compris les instances de données Avro dans le format JSON) peuvent être édités en utilisant les fonctions d’édition intelligentes du mode Texte. Ces fonctions comprennent : marges pliantes, marquage structurel, coloration de la syntaxe, vérification de la syntaxe, enregistrer des strings d’image encodés en Base64 dans leurs formats d’image et saisie semi-automatique. XMLSpy permet aussi une conversion entre JSON et XML dans les deux sens et vous permet de générer un schéma JSON/JSON5 depuis une instance JSON.

 

Marges pliantes

Le pliage de source est activé sur des mots-clés JSON et des définitions, et réfère à la capacité d'agrandir et de réduire ces nœuds. Ceux-ci sont indiqués dans la marge de pliage de source avec un signe +/- (voir capture d'écran ci-dessous). La marge peut être ouverte ou fermée dans le dialogue Paramètres de Mode Texte. Lorsqu'un nœud est réduit, cela est indiqué visuellement par une ellipse (voir capture d'écran ci-dessous). Si le curseur de la souris est placé au-dessus d'une ellipse, le contenu du nœud réduit est affiché dans une fenêtre popup (capture d'écran ci-dessous). Si le contenu est trop grand pour une fenêtre popup, cela est indiqué par une ellipse en bas de la fenêtre.

JSONTextViewFoldingMargins

L'icône Basculer tous les plis icToggleAllFolds dans la barre d'outils Texte bascule tous les nœuds dans leur forme agrandie ou réduit tous les nœuds au niveau de l'élément du document de niveau supérieur.

Les options suivantes sont disponibles en cliquant sur l'icône +/- du nœud :

 

Cliquer [-]

Réduit le nœud.

Cliquer [+]

Agrandit le nœud de manière à ce que les nœuds descendants s'affichent sous leur forme agrandie ou réduite selon l'état dans lequel ils étaient avant la réduction du nœud.

Shift+Click [-]

Réduit tous les nœuds descendants, mais laisse le nœud qui a été cliqué dans sa forme agrandie.

Ctrl+Click [+]

Agrandit le nœud cliqué ainsi que tous ses nœuds descendants.

 

Marquage structurel

La paire d'accolades ou de crochets qui délimitent un objet ou un tableau JSON, respectivement, (voir capture d'écran ci-dessous) passe en gras lorsque le curseur est placé soit avant soit après une des accolades ou un des crochets. Cela indique où la définition d'un élément particulier commence et se termine.

JSONTextView

 

Coloration syntaxique

Un document JSON (instance/schéma JSON ou Avro) ainsi qu’un document JSON5 est constitué de chaînes d'objets, de chaînes de valeur, d'opérateurs, de numéros et de mots-clés. Dans le Mode Texte, chaque catégorie d'item peut être affichée dans une couleur différente (voir capture d'écran ci-dessus) conformément aux paramètres que vous définissez dans le dialogue Options (voir capture d'écran ci-dessous). Vous pouvez définir les couleurs des différents composants JSON dans la section Polices d'écriture du dialogue Options (voir capture d'écran ci-dessous). Dans la liste de choix en haut à gauche, sélectionner JSON, puis sélectionner la couleurs souhaitée (dans le panneau Styles) pour chaque item JSON.

Cliquez pour expansion/compression

Note :syntaxe JSON5—mais pas la syntaxe JSON—permet les commentaires. Les commentaires dans JSON5 sont délimités comme suit : // comment // ou /* comment */.

 

Vérification de la syntaxe

La syntaxe d’un document JSON (JSON ou instance/schéma Avro) peut être vérifiée en sélectionnant la commande XML | Vérifier la bonne formation (F7). Les résultats de la vérification de bonne formation sont affichés dans la fenêtre Messages (voir capture d'écran ci-dessous).

JSONSyntaxCheck

Le message d’erreur dans la capture d’écran au-dessus indique une erreur dans le document : Une accolade qui s’ouvre apparaît à l’emplacement où une colonne est attendue.

 

Saisie semi-automatique

Le remplissage automatique est activé lorsque le document JSON (JSON instance/schéma ou schéma Avro) en cours d’édition est associé avec un schéma.

 

Si le document est un schéma JSON, le remplissage automatique sera basé sur la version de schéma indiquée par le mot-clé \$schema. Pour plus d’informations, voir aussi Version de schéma JSON.  

Si le document est une instance JSON/JSON5, alors un schéma JSON doit être attribué à l’instance pour que le remplissage automatique soit activé.

Si le document est un document de données Avro en format JSON, alors un schéma Avro doit être attribué à l’instance pour que le remplissage automatique fonctionne.

Si le document est un schéma Avro, il sera automatiquement associé avec un schéma pour le schéma Avro, et le remplissage automatique sera basé sur ce schéma.

 

Le remplissage automatique vous offre les options de saisie disponibles à l'emplacement du curseur. La fonction utilise (i) des fenêtres pop-up dans la fenêtre principale et (ii) des assistants à la saisie (voir la capture d’écran ci-dessous). Les pop-ups et assistants à la saisie affichent chacun des entrées qui sont valides à l’emplacement du curseur. Pour se déplacer d’une entrée à l’autre dans la liste pop-up, utilisez les touches de direction. Si le schéma contient une description de l'entrée (dans le mot-clé de l'entrée description dans le schéma), la description sera affichée à côté de l'entrée pop-up en surbrillance. Sélectionnez une entrée depuis la fenêtre pop-up ou double-cliquez dans l’assistant d’entrée pour l’insérer.

JSONAutoCompProperties

Dans le document d'instance affiché dans la capture d'écran  ci-dessus, la fenêtre pop-up et l'assistant à la saisie Propriétés de JSON sont affichés lorsque le curseur est situé après les guillemets qui indiquent le début d'un nom de propriété. L'assistant à la saisie affiche toutes les propriétés autorisées à cet endroit ; les propriétés qui ont déjà été saisies sont grisées et désactivées. La fenêtre pop-up n'affiche que les propriétés qui sont autorisées à cet endroit.

 

Il existe deux autres assistants à la saisie : Les Valeurs JSON et Entités JSON (voir la capture d’écran ci-dessous). Ils montrent, respectivement, les valeurs autorisées des paires key:value et des entités pour l'échappement des caractères dans les chaînes JSON. L'assistant à la saisie Valeurs de JSON dans la capture d'écran ci-dessous montre les valeurs autorisées pour le mot-clé type pendant l'édition d'un schéma JSON. La dernière saisie de l’assistant de saisie Entités JSON, \u00FF, est un espace réservé qui est synonyme d’un caractère Unicode. Remplacez la partie surlignée en bleu par le code du caractère Unicode que vous souhaitez.

JSONAutoCompEntryHelpers

D’autres saisies semi-automatique contextuelles ou des conseils incluent les choses suivantes lorsque celles-ci sont spécifiées dans le schéma : énumérations, descriptions, occurrences requises et valeurs par défaut.

 

Enregistrer un string encodé en Base64 en tant qu’image

Pour enregistrer un string encodé en Base64 dans son format d’image, cliquez avec la touche de droite sur le texte encodé et sélectionnez la commande Enregistrer sous Image. Dans le dialogue qui apparaît, sélectionnez l’emplacement sous lequel vous souhaitez enregistrer l’image et saisissez un nom pour le fichier d’image. L’extension du fichier d’image (.png, .gif, .svg, etc.) sera détectée automatiquement depuis l’encodage Base64 et apparaîtra dans le dialogue Enregistrer. Une fois terminé, cliquer Enregistrer.

 

Cette action peut également être exécutée par le biais de la commande de menu Editer | Enregistrer sous Image.

 

 

 

© 2016-2022 Altova GmbH