Table

www.altova.com Agrandir/Réduire tout Imprimer cette rubrique Page précédente Un niveau supérieur Page suivante

Accueil >  Commandes et événements de commande > Commandes >

Table

La commande Table insère une table statique, une table répétitive, une table à lignes dynamiques ou une table à colonnes dynamiques. Le dialogue Nouvelle table apparaît lorsque vous déposez une commande dans le design (capture d'écran ci-dessous).

 

En spécifiant un nombre statique de colonnes et de lignes (capture d'écran ci-dessous à gauche), une table statique est créée.
Une table répétitive est une table dans lequel une nouvelle table est créée pour chaque occurrence de l'élément associé avec la table. Pour créer une table répétitive, sélectionner la case à cocher Table sera répétitive. Chaque instance de l'élément qui se répète est créée en tant qu'une nouvelle table. Le nombre de colonnes et de ligne est spécifié par un nombre statique (voir capture d'écran ci-dessous à droite).
Dans une table à lignes dynamiques, ce n'est pas toute la table qui se répète, mais un groupe de lignes de table. Pour créer ce type de table, assurez-vous que la case à cocher Table sera répétitive n'est pas activée, puis sélectionner le nombre dynamique de lignes. Chaque instance de l'élément qui se répète est créée en tant qu'un nombre de lignes spécifique à l'utilisateur. Le nombre de colonnes peut être fixe (statique) ou répétitif (dynamique).
Dans une table à colonnes dynamiques, dans chaque ligne, une colonne correspondant au nœud d'élément sélectionné est répétée. De cette manière, une nouvelle colonne est créée dynamiquement pour chaque occurrence de l'élément correspondant. Pour créer des colonnes dynamiques, sélectionner le bouton radio Nombre dynamique de colonnes. Les colonnes dynamiques peuvent être générées pour les tables répétitives ainsi que pour les tables avec des lignes dynamiques.

Click to expand/collapse     Click to expand/collapse

Il est également possible d'ajouter automatiquement des commandes Ajouter/Supprimer aux tables répétitives et aux tables à lignes dynamiques. En cas d'ajout, chaque instance d'un élément répétitif sera assortie d'une commande Supprimer. Cela permet à l'utilisateur final de supprimer cette instance de l'élément. Selon le fait que chaque instance de l'élément répétitif est créée en tant que table (dans les tables répétitives) ou ligne (dans les tables à lignes dynamiques), la commande Ajouter permet d'ajouter une nouvelle table ou une nouvelle ligne (et donc une instance de l'élément correspondant).

 

Les cellules de la table (aussi bien statique que dynamique) peuvent présenter le contenu suivant :

 

Un texte statique
Un nœud provenant d'une source de page
Une commande de page
Une table intégrée

 

Les propriétés de formatage de table sont disponibles dans le Volet Styles & Propriétés et dans le menu contextuel de la table.

 

Pour plus d'informations, vous la section Tables.

 

Cliquer pour agrandir/réduireNotes
Pour réinitialiser un style ou une propriété (dans le Volet Styles & Propriétés), sélectionner la propriété et cliquer Réinitialiser dans la barre outils du volet.
Pour éditer l'expression XPath d'un style ou d'une propriété (dans le Volet Styles & Propriétés), sélectionner le style ou la propriété et cliquer Éditer XPath dans la barre outils du volet.
Pour copier une commande dans un autre emplacement dans le design, appuyer sur Ctrl et glisser-déposer la commande dans l'emplacement de copie souhaité.

 

Événements de Table

Aucun événement n'est associé à la commande de la Table.

 

Propriétés de table

Les propriétés de la commande sont disponibles dans le Volet Styles & Propriétés, et sont classées ci-dessous dans leur ordre d'apparence.

 

Cellule de table

Cliquer pour agrandir/réduireCouleur arrière-plan

Définit la couleur d'arrière-plan de l'objet lorsque l'objet est activé. Les options suivantes de sélection de la couleur se présentent à vous :

 

Cliquer dans la palette de couleurs pour sélectionner une couleur de texte
Sélectionner une couleur depuis la liste déroulante de la liste de choix ; pour choisir la couleur d'arrière-plan de la commande, choisir la Couleur d'arrière-plan de la commande de l'item dans la liste de choix.
Double-cliquer dans le champ de valeur pour saisir un code de couleur (par exemple, #FF0000), ou cliquer sur le bouton XPath de la barre d'outils et saisir une expression XPath pour générer le texte nécessaire. Pour prendre la couleur d'arrière-plan de la commande, saisir l'expression XPath : "control".

 

Note :   Vous pouvez définir la couleur d'arrière-plan de la cellule afin qu'elle soit identique avec la couleur d'arrière-plan de la commande dans la cellule, soit en : (i) choisissant la couleur d'arrière-plan de la commande dans la liste de choix de la propriété, ou (ii) en saisissant l'expression XPath "control" dans le champ de valeur de la propriété.

 

Note :   Une commande peut être activée/désactivée selon le contexte. Par exemple, si l'utilisateur, dans un formulaire concernant les détails personnels, confirme la détention d'une assurance-vie, alors les champs concernant les détails de la police de l'assurance-vie pourront être activés ; dans le cas contraire, ces champs pourront être désactivés. Pour activer/désactiver un champ, utiliser la propriété pertinente Activé/Éditable de la commande. Pour définir une couleur de texte lorsque la commande est désactivée, utiliser la propriété Couleur de texte(Désactivé).

 

Cliquer pour agrandir/réduireCouvrir les groupes de colonne

Cette propriété est uniquement disponible dans la première colonne d'un groupe de colonnes. Elle nécessite une valeur de true ou false. Le réglage par défaut est false. Si la propriété est définie sur true, alors toutes les colonnes de tous les groupes de colonnes sont couvertes en une seule colonne, que le groupe de colonne dans le design consiste en une ou plusieurs colonnes.

 

Vous pouvez imaginer que le processus de transformation se produit en deux étapes : (i) dans le design, toutes les colonnes (de tout type, y compris statiques) dans le groupe de colonnes sont fusionnées en une seule colonne, comme si la commande Join avait été utilisée sur elles ; (ii) dans la sortie, toutes les instances de l'élément répétitif sont créées en tant qu'une colonne unique. Toute expression XPath qui : (i) est située dans le cadre d'une colonne dans le design, et (ii) tente de localiser des instances d'élément individuelles correspondant aux colonnes de sortie retourneront une erreur.

 

La capture d'écran ci-dessous montre un exemple simple d'une colonne dynamique créée dans un groupe de colonnes. Le groupe de colonnes du design contient un seul groupe de colonnes qui est associé avec l'élément day, et ce  groupe de colonnes se trouve dans une table (répétitive) associée avec l'élément week (qui, dans la source de données, est le parent de l'élément day). Étant donné que l'élément week se répète, une nouvelle table sera créée pour chaque élément week. Si, dans la source de données il existe plusieurs éléments enfants day de l'élément week, et si, dans le design, les colonnes dynamiques du groupe de colonnes ne sont pas couvertes, alors la table (pour chaque week) générée depuis ce design aura autant de colonnes qu'il y a d'éléments enfants day. Si, néanmoins, vous définissez la propriété Couvre les groupes de colonnes sur true, alors, les colonnes se trouvant dans la table générée seront couvertes et la table n'aura qu'une seule colonne.

MTDTablesDynamicColsExDes02

Pour plus d'informations concernant les groupes de colonnes, voir Colonnes dynamiques. Pour plus de détails concernant l'étendue des colonnes, lire la section fusion et couverture des lignes/colonnes.

 

Click to expand/collapseLargeur de la bordure

Définit la largeur de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir une largeur de bordure différente pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Largeur de bordure pour afficher les propriétés de largeur de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Largeur de bordure sur 1px et Largeur de bordure haut sur 2px, alors la largeur à gauche, à droite et en bas des bordures sera 1px, alors que la largeur de la bordure supérieure sera 2px.

 

Click to expand/collapsePoints vs pixels sur les appareils iOS

Si vous saisissez des valeurs de pixels pour des propriétés qui définissent les longueurs, lors du rendu pour les appareils iOS, ces valeurs seront lues comme des points dans le système de coordonnées du viewport. Le système de coordonnées du viewport est le canevas sur lequel sont dessinés les composants de design, et un point est l'unité de longueur utilisé dans ce système. Ici, un point n'est pas l'unité typographique égale à 1/72ème d'un pouce. L'appareil iOS mappe automatiquement les points du système de coordonnées du viewport vers les pixels dans le système de coordonnées de l'appareil. En mappant les valeurs de cette manière, (des valeurs du viewport vers les valeurs de l'appareil), les composants de design conservent le même rapport de taille aussi bien par rapport au canevas qu'entre eux, quelle que soit la résolution de l'appareil iOS ou de l'unité utilisée.

 

Dans MobileTogether Designer, vous pouvez utiliser les variables dynamiques $MT_CanvasX et $MT_CanvasY pour connaître les dimensions actuelles du viewport (canevas) et obtenir des longueurs relatives à ces dimensions. (En ce qui concerne les appareils iOS, les valeurs retournées par ces variables sont calculées comme suit : les dimensions de pixel du système de coordonnées de l'appareil actuelles sont converties (en utilisant un facteur de conversion approprié) vers des valeurs de points dans le système de coordonnées du viewport. Ces valeurs de point, comme des nombres, sont retournées par les variables en tant que pixels pour être utilisés dans le design. Par exemple, si vous souhaitez qu'une image ne présente que la moitié de la largeur du viewport, il faudra lui donner une largeur en pixels égale à $MT_CanvasX * 0.5, l'expression XPath pour cette largeur de l'image serait concat ($MT_CanvasX 0.5, 'px')

 

Click to expand/collapseCouleur de bordure

Définit la couleur de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir une couleur de bordure différente pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Couleur de bordure pour afficher les propriétés de couleur de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Couleur de bordure  sur bleu et Couleur de bordure haut sur rouge, alors la couleur à gauche, à droite et en bas des bordures sera bleu, alors que la couleur de la bordure supérieure sera rouge.

 

Click to expand/collapseStyle de bordure

Définit le style de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir un style de bordure différent pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Style de bordure pour afficher les propriétés de style de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Style de bordure sur à tirets et Style de bordure haut sur pleine, alors le style à gauche, à droite et en bas des bordures sera à tirets, alors que le style de la bordure supérieure sera pleine.

 

Click to expand/collapseAppliquer des bordures aux cellules

Sélectionner une valeur de true pour appliquer les propriétés de bordure de la table aux bordures de toutes les cellules dans la table. Les propriétés seront appliquées uniquement aux cellules de table qui n'ont pas de propriétés de bordure. Il s'agit d'une propriété utile si vous souhaitez appliquer des propriétés de bordure à toutes les cellules en une fois. Si cette propriété est définie sur true, les changements effectués à une propriétés de bordure de table seront également passées dans les bordures de cellule. Les changements effectués à des bordures de table individuelles (haut, droite, bas, gauche) ne seront pas transmis aux bordures de cellule. La valeur par défaut de la propriété est false.

 

Cliquer pour agrandir/réduireNavigateur classe CSS

Le nom d'une ou de plusieurs classes CSS que vous souhaitez associer avec cette commande. Ajouter un espace pour attribuer plusieurs classes : LabelClassOne LabelClassTwo. Ces classes peuvent ensuite être utilisées dans un fichier CSS (spécifié dans le dialogue de paramètres du navigateur) pour attribuer des propriétés spécifiquement à cette commande. Vous pouvez aussi utiliser une expression XPath pour générer ou aller chercher les noms de la (des) classe(s).

 

 

 

Colonne de table

Cliquer pour agrandir/réduireLargeur

Définit la largeur de l'objet. Sélectionner fill_parent ou wrap_content ou une valeur de pourcentage depuis la liste déroulante de la liste de choix. Les valeurs de pourcentage sont les pourcentages de l'objet parent

 

fill_parent : permet d'obtenir une commande de la même largeur que le parent. Cela peut être par exemple une cellule de la table ou la page
wrap_content : permet d'obtenir une commande ne dépassant pas la largeur du contenu de la commande
valeur pourcentuelle : un pourcentage de la largeur de la page ; sélectionner une valeur depuis la liste déroulante ou saisir directement une valeur
valeur de pixel: sélectionner une valeur de pixel depuis la liste déroulante ou saisir directement une valeur

 

Click to expand/collapsePoints vs pixels sur les appareils iOS

Si vous saisissez des valeurs de pixels pour des propriétés qui définissent les longueurs, lors du rendu pour les appareils iOS, ces valeurs seront lues comme des points dans le système de coordonnées du viewport. Le système de coordonnées du viewport est le canevas sur lequel sont dessinés les composants de design, et un point est l'unité de longueur utilisé dans ce système. Ici, un point n'est pas l'unité typographique égale à 1/72ème d'un pouce. L'appareil iOS mappe automatiquement les points du système de coordonnées du viewport vers les pixels dans le système de coordonnées de l'appareil. En mappant les valeurs de cette manière, (des valeurs du viewport vers les valeurs de l'appareil), les composants de design conservent le même rapport de taille aussi bien par rapport au canevas qu'entre eux, quelle que soit la résolution de l'appareil iOS ou de l'unité utilisée.

 

Dans MobileTogether Designer, vous pouvez utiliser les variables dynamiques $MT_CanvasX et $MT_CanvasY pour connaître les dimensions actuelles du viewport (canevas) et obtenir des longueurs relatives à ces dimensions. (En ce qui concerne les appareils iOS, les valeurs retournées par ces variables sont calculées comme suit : les dimensions de pixel du système de coordonnées de l'appareil actuelles sont converties (en utilisant un facteur de conversion approprié) vers des valeurs de points dans le système de coordonnées du viewport. Ces valeurs de point, comme des nombres, sont retournées par les variables en tant que pixels pour être utilisés dans le design. Par exemple, si vous souhaitez qu'une image ne présente que la moitié de la largeur du viewport, il faudra lui donner une largeur en pixels égale à $MT_CanvasX * 0.5, l'expression XPath pour cette largeur de l'image serait concat ($MT_CanvasX 0.5, 'px')

Cliquer pour agrandir/réduireLargeur maximum

Cette propriété est uniquement disponible lorsque la propriété Largeur de la colonne de table a été définie à wrap_content. La propriété Largeur maximum définit la largeur maximum des colonnes de table. Sélectionner une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix. Les valeurs suivantes sont disponibles :

valeur pourcentuelle : un pourcentage de la largeur de la page ; sélectionner une valeur depuis la liste déroulante ou saisir directement une valeur
valeur de pixel: sélectionner une valeur de pixel depuis la liste déroulante ou saisir directement une valeur

 

 

Cliquer pour agrandir/réduireVisible

Une expression XPath qui doit évaluer à vrai() ou faux(). Si l'expression évalue à faux()(et seulement dans ce cas) la commande ne sera pas visible. Si l'expression évalue à vrai() ou retourne d'autres valeurs, la commande sera visible. Le réglage par défaut est vrai(). Double-cliquer dans le champ de valeur ou cliquer sur le bouton XPath pour saisir ou éditer une expression XPath. La propriété Visible peut être utilisée pour rendre un objet visible ou pas selon le fait qu'une expression XPath évalue à vrai()ou pas. En résultat, l'affichage d'un objet peut être forcé à être dynamiquement dépendant du contexte ou de la structure des données.

 

Note :  Pour plus d'informations concernant la visibilité des colonnes/lignes couvertes, voir les Propriétés de table.

 

Note :  La variable $MTControlValue n'est pas disponible pour l'évaluation de la propriété Visible. En cas d'utilisation, une erreur de validation en résultera

 

Cliquer pour agrandir/réduireCouleur arrière-plan

Définit la couleur d'arrière-plan de l'objet lorsque l'objet est activé. Les options suivantes de sélection de la couleur se présentent à vous :

 

Cliquer dans la palette de couleurs pour sélectionner une couleur de texte
Sélectionner une couleur depuis la liste déroulante de la liste de choix ; pour choisir la couleur d'arrière-plan de la commande, choisir la Couleur d'arrière-plan de la commande de l'item dans la liste de choix.
Double-cliquer dans le champ de valeur pour saisir un code de couleur (par exemple, #FF0000), ou cliquer sur le bouton XPath de la barre d'outils et saisir une expression XPath pour générer le texte nécessaire. Pour prendre la couleur d'arrière-plan de la commande, saisir l'expression XPath : "control".

 

Note :   Vous pouvez définir la couleur d'arrière-plan de la cellule afin qu'elle soit identique avec la couleur d'arrière-plan de la commande dans la cellule, soit en : (i) choisissant la couleur d'arrière-plan de la commande dans la liste de choix de la propriété, ou (ii) en saisissant l'expression XPath "control" dans le champ de valeur de la propriété.

 

Note :   Une commande peut être activée/désactivée selon le contexte. Par exemple, si l'utilisateur, dans un formulaire concernant les détails personnels, confirme la détention d'une assurance-vie, alors les champs concernant les détails de la police de l'assurance-vie pourront être activés ; dans le cas contraire, ces champs pourront être désactivés. Pour activer/désactiver un champ, utiliser la propriété pertinente Activé/Éditable de la commande. Pour définir une couleur de texte lorsque la commande est désactivée, utiliser la propriété Couleur de texte(Désactivé).

 

Click to expand/collapseLargeur de la bordure

Définit la largeur de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir une largeur de bordure différente pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Largeur de bordure pour afficher les propriétés de largeur de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Largeur de bordure sur 1px et Largeur de bordure haut sur 2px, alors la largeur à gauche, à droite et en bas des bordures sera 1px, alors que la largeur de la bordure supérieure sera 2px.

 

Click to expand/collapsePoints vs pixels sur les appareils iOS

Si vous saisissez des valeurs de pixels pour des propriétés qui définissent les longueurs, lors du rendu pour les appareils iOS, ces valeurs seront lues comme des points dans le système de coordonnées du viewport. Le système de coordonnées du viewport est le canevas sur lequel sont dessinés les composants de design, et un point est l'unité de longueur utilisé dans ce système. Ici, un point n'est pas l'unité typographique égale à 1/72ème d'un pouce. L'appareil iOS mappe automatiquement les points du système de coordonnées du viewport vers les pixels dans le système de coordonnées de l'appareil. En mappant les valeurs de cette manière, (des valeurs du viewport vers les valeurs de l'appareil), les composants de design conservent le même rapport de taille aussi bien par rapport au canevas qu'entre eux, quelle que soit la résolution de l'appareil iOS ou de l'unité utilisée.

 

Dans MobileTogether Designer, vous pouvez utiliser les variables dynamiques $MT_CanvasX et $MT_CanvasY pour connaître les dimensions actuelles du viewport (canevas) et obtenir des longueurs relatives à ces dimensions. (En ce qui concerne les appareils iOS, les valeurs retournées par ces variables sont calculées comme suit : les dimensions de pixel du système de coordonnées de l'appareil actuelles sont converties (en utilisant un facteur de conversion approprié) vers des valeurs de points dans le système de coordonnées du viewport. Ces valeurs de point, comme des nombres, sont retournées par les variables en tant que pixels pour être utilisés dans le design. Par exemple, si vous souhaitez qu'une image ne présente que la moitié de la largeur du viewport, il faudra lui donner une largeur en pixels égale à $MT_CanvasX * 0.5, l'expression XPath pour cette largeur de l'image serait concat ($MT_CanvasX 0.5, 'px')

 

Click to expand/collapseCouleur de bordure

Définit la couleur de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir une couleur de bordure différente pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Couleur de bordure pour afficher les propriétés de couleur de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Couleur de bordure  sur bleu et Couleur de bordure haut sur rouge, alors la couleur à gauche, à droite et en bas des bordures sera bleu, alors que la couleur de la bordure supérieure sera rouge.

 

Click to expand/collapseStyle de bordure

Définit le style de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir un style de bordure différent pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Style de bordure pour afficher les propriétés de style de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Style de bordure sur à tirets et Style de bordure haut sur pleine, alors le style à gauche, à droite et en bas des bordures sera à tirets, alors que le style de la bordure supérieure sera pleine.

 

Cliquer pour agrandir/réduireNavigateur classe CSS

Le nom d'une ou de plusieurs classes CSS que vous souhaitez associer avec cette commande. Ajouter un espace pour attribuer plusieurs classes : LabelClassOne LabelClassTwo. Ces classes peuvent ensuite être utilisées dans un fichier CSS (spécifié dans le dialogue de paramètres du navigateur) pour attribuer des propriétés spécifiquement à cette commande. Vous pouvez aussi utiliser une expression XPath pour générer ou aller chercher les noms de la (des) classe(s).

 

 

Cliquer pour agrandir/réduireNote à propos des couleurs d'arrière-plan

Si des couleurs d'arrière-plan différentes sont données à une ligne et une colonne de table, la cellule se trouvant à l'intersection prendra la couleur de la ligne. Cela peut être surmonté en définissant une couleur d'arrière-plan sur la cellule.

 

Ligne de table

Cliquer pour agrandir/réduireVisible

Une expression XPath qui doit évaluer à vrai() ou faux(). Si l'expression évalue à faux()(et seulement dans ce cas) la commande ne sera pas visible. Si l'expression évalue à vrai() ou retourne d'autres valeurs, la commande sera visible. Le réglage par défaut est vrai(). Double-cliquer dans le champ de valeur ou cliquer sur le bouton XPath pour saisir ou éditer une expression XPath. La propriété Visible peut être utilisée pour rendre un objet visible ou pas selon le fait qu'une expression XPath évalue à vrai()ou pas. En résultat, l'affichage d'un objet peut être forcé à être dynamiquement dépendant du contexte ou de la structure des données.

 

Note :  Pour plus d'informations concernant la visibilité des colonnes/lignes couvertes, voir les Propriétés de table.

 

Note :  La variable $MTControlValue n'est pas disponible pour l'évaluation de la propriété Visible. En cas d'utilisation, une erreur de validation en résultera

 

Cliquer pour agrandir/réduireCouleur arrière-plan

Définit la couleur d'arrière-plan de l'objet lorsque l'objet est activé. Les options suivantes de sélection de la couleur se présentent à vous :

 

Cliquer dans la palette de couleurs pour sélectionner une couleur de texte
Sélectionner une couleur depuis la liste déroulante de la liste de choix ; pour choisir la couleur d'arrière-plan de la commande, choisir la Couleur d'arrière-plan de la commande de l'item dans la liste de choix.
Double-cliquer dans le champ de valeur pour saisir un code de couleur (par exemple, #FF0000), ou cliquer sur le bouton XPath de la barre d'outils et saisir une expression XPath pour générer le texte nécessaire. Pour prendre la couleur d'arrière-plan de la commande, saisir l'expression XPath : "control".

 

Note :   Vous pouvez définir la couleur d'arrière-plan de la cellule afin qu'elle soit identique avec la couleur d'arrière-plan de la commande dans la cellule, soit en : (i) choisissant la couleur d'arrière-plan de la commande dans la liste de choix de la propriété, ou (ii) en saisissant l'expression XPath "control" dans le champ de valeur de la propriété.

 

Note :   Une commande peut être activée/désactivée selon le contexte. Par exemple, si l'utilisateur, dans un formulaire concernant les détails personnels, confirme la détention d'une assurance-vie, alors les champs concernant les détails de la police de l'assurance-vie pourront être activés ; dans le cas contraire, ces champs pourront être désactivés. Pour activer/désactiver un champ, utiliser la propriété pertinente Activé/Éditable de la commande. Pour définir une couleur de texte lorsque la commande est désactivée, utiliser la propriété Couleur de texte(Désactivé).

 

Click to expand/collapseLargeur de la bordure

Définit la largeur de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir une largeur de bordure différente pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Largeur de bordure pour afficher les propriétés de largeur de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Largeur de bordure sur 1px et Largeur de bordure haut sur 2px, alors la largeur à gauche, à droite et en bas des bordures sera 1px, alors que la largeur de la bordure supérieure sera 2px.

 

Click to expand/collapsePoints vs pixels sur les appareils iOS

Si vous saisissez des valeurs de pixels pour des propriétés qui définissent les longueurs, lors du rendu pour les appareils iOS, ces valeurs seront lues comme des points dans le système de coordonnées du viewport. Le système de coordonnées du viewport est le canevas sur lequel sont dessinés les composants de design, et un point est l'unité de longueur utilisé dans ce système. Ici, un point n'est pas l'unité typographique égale à 1/72ème d'un pouce. L'appareil iOS mappe automatiquement les points du système de coordonnées du viewport vers les pixels dans le système de coordonnées de l'appareil. En mappant les valeurs de cette manière, (des valeurs du viewport vers les valeurs de l'appareil), les composants de design conservent le même rapport de taille aussi bien par rapport au canevas qu'entre eux, quelle que soit la résolution de l'appareil iOS ou de l'unité utilisée.

 

Dans MobileTogether Designer, vous pouvez utiliser les variables dynamiques $MT_CanvasX et $MT_CanvasY pour connaître les dimensions actuelles du viewport (canevas) et obtenir des longueurs relatives à ces dimensions. (En ce qui concerne les appareils iOS, les valeurs retournées par ces variables sont calculées comme suit : les dimensions de pixel du système de coordonnées de l'appareil actuelles sont converties (en utilisant un facteur de conversion approprié) vers des valeurs de points dans le système de coordonnées du viewport. Ces valeurs de point, comme des nombres, sont retournées par les variables en tant que pixels pour être utilisés dans le design. Par exemple, si vous souhaitez qu'une image ne présente que la moitié de la largeur du viewport, il faudra lui donner une largeur en pixels égale à $MT_CanvasX * 0.5, l'expression XPath pour cette largeur de l'image serait concat ($MT_CanvasX 0.5, 'px')

 

Click to expand/collapseCouleur de bordure

Définit la couleur de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir une couleur de bordure différente pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Couleur de bordure pour afficher les propriétés de couleur de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Couleur de bordure  sur bleu et Couleur de bordure haut sur rouge, alors la couleur à gauche, à droite et en bas des bordures sera bleu, alors que la couleur de la bordure supérieure sera rouge.

 

Click to expand/collapseStyle de bordure

Définit le style de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir un style de bordure différent pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Style de bordure pour afficher les propriétés de style de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Style de bordure sur à tirets et Style de bordure haut sur pleine, alors le style à gauche, à droite et en bas des bordures sera à tirets, alors que le style de la bordure supérieure sera pleine.

 

Cliquer pour agrandir/réduireNavigateur classe CSS

Le nom d'une ou de plusieurs classes CSS que vous souhaitez associer avec cette commande. Ajouter un espace pour attribuer plusieurs classes : LabelClassOne LabelClassTwo. Ces classes peuvent ensuite être utilisées dans un fichier CSS (spécifié dans le dialogue de paramètres du navigateur) pour attribuer des propriétés spécifiquement à cette commande. Vous pouvez aussi utiliser une expression XPath pour générer ou aller chercher les noms de la (des) classe(s).

 

 

Cliquer pour agrandir/réduireNote à propos des couleurs d'arrière-plan

Si des couleurs d'arrière-plan différentes sont données à une ligne et une colonne de table, la cellule se trouvant à l'intersection prendra la couleur de la ligne. Cela peut être surmonté en définissant une couleur d'arrière-plan sur la cellule.

 

Groupe de ligne de table

Cliquer pour agrandir/réduireCommandes Ajouter/supprimer automatiques

Ajoute automatiquement des commandes ajouter/supprimer pour afficher les structures. Le bouton Ajouter dans une solution ajoute une occurrence supplémentaire d'une structure répétitive. Le bouton Supprimer dans une solution est disponible pour chaque occurrence d'une structure répétitive, et supprime cette occurrence. La capture d'écran ci-dessous montre ces boutons dans la structure de la table répétitive d'une solution.

MTDDBCSimulator01Cropped

Cette propriété définit si les boutons Ajouter et Supprimer sont ajoutés automatiquement au design. La propriété peut posséder les valeurs vrai et faux. La valeur peut être modifiée à tout moment.

 

Cliquer pour agrandir/réduireCréer pour chaque item dans

Définit le nombre de fois que la table se répète par rapport au nombre d'éléments retournés par l'expression XPath de la propriété.

 

L'expression XPath peut sélectionner un nœud répétitif dans une arborescence de données. Cela est utile si vous souhaitez que la table soit générée autant de fois qu'un certain nœud se produit et si vous voulez définir le nombre de ces répétitions dynamiquement. De cette manière, si le nombre des occurrences du nœud sélectionné change, le nombre de répétition de la table sera modifié automatiquement. Par exemple, si l'expression XPath de la propriété est $XML1/Office/Department, alors le nombre de fois que la table est générée sera égal au nombre d'éléments de $XML1/Office/Department.

 

L'expression XPath peut également ne pas être liée à une arborescence de données. Dans ce cas, la table est créée une fois pour chaque élément dans la séquence retournée. Par exemple :

 

9 fois pour l'expression 1 to 9
2 fois pour "John", "Mary"
2 fois pour 45, true()

 

Cliquer pour agrandir/réduireVisible

Une expression XPath qui doit évaluer à vrai() ou faux(). Si l'expression évalue à faux()(et seulement dans ce cas) la commande ne sera pas visible. Si l'expression évalue à vrai() ou retourne d'autres valeurs, la commande sera visible. Le réglage par défaut est vrai(). Double-cliquer dans le champ de valeur ou cliquer sur le bouton XPath pour saisir ou éditer une expression XPath. La propriété Visible peut être utilisée pour rendre un objet visible ou pas selon le fait qu'une expression XPath évalue à vrai()ou pas. En résultat, l'affichage d'un objet peut être forcé à être dynamiquement dépendant du contexte ou de la structure des données.

 

Note :  Pour plus d'informations concernant la visibilité des colonnes/lignes couvertes, voir les Propriétés de table.

 

Note :  La variable $MTControlValue n'est pas disponible pour l'évaluation de la propriété Visible. En cas d'utilisation, une erreur de validation en résultera

 

 

Table

Cliquer pour agrandir/réduireRépétitif

Définit si la table est répétitive ou statique. Ses valeurs sont true ou false. La valeur de cette propriété est automatiquement attribuée au moment de la création d'une table répétitive (=true) ou statique (=false). Après la création d'une table en tant que type particulier (répétitif ou statique), son type peut être modifié en changeant la valeur de la propriété Répétitif. La propriété Répétitif n'est pas disponible pour les tables dynamiques.

 

Cliquer pour agrandir/réduireCommandes Ajouter/supprimer automatiques

Ajoute automatiquement des commandes ajouter/supprimer pour afficher les structures. Le bouton Ajouter dans une solution ajoute une occurrence supplémentaire d'une structure répétitive. Le bouton Supprimer dans une solution est disponible pour chaque occurrence d'une structure répétitive, et supprime cette occurrence. La capture d'écran ci-dessous montre ces boutons dans la structure de la table répétitive d'une solution.

MTDDBCSimulator01Cropped

Cette propriété définit si les boutons Ajouter et Supprimer sont ajoutés automatiquement au design. La propriété peut posséder les valeurs vrai et faux. La valeur peut être modifiée à tout moment.

 

Cliquer pour agrandir/réduireCréer pour chaque item dans

Définit le nombre de fois que la table se répète par rapport au nombre d'éléments retournés par l'expression XPath de la propriété.

 

L'expression XPath peut sélectionner un nœud répétitif dans une arborescence de données. Cela est utile si vous souhaitez que la table soit générée autant de fois qu'un certain nœud se produit et si vous voulez définir le nombre de ces répétitions dynamiquement. De cette manière, si le nombre des occurrences du nœud sélectionné change, le nombre de répétition de la table sera modifié automatiquement. Par exemple, si l'expression XPath de la propriété est $XML1/Office/Department, alors le nombre de fois que la table est générée sera égal au nombre d'éléments de $XML1/Office/Department.

 

L'expression XPath peut également ne pas être liée à une arborescence de données. Dans ce cas, la table est créée une fois pour chaque élément dans la séquence retournée. Par exemple :

 

9 fois pour l'expression 1 to 9
2 fois pour "John", "Mary"
2 fois pour 45, true()

 

Cliquer pour agrandir/réduireLargeur maximum de table

La propriété Largeur maximum de table spécifie la largeur de la table : (i) en pixels, (ii) par rapport à la largeur de l'écran de l'appareil ou (iii) optimisée pour les colonnes (wrap_content). La valeur par défaut est wrap_content. Sélectionner la valeur que vous souhaitez depuis la liste déroulante de la liste de choix de la propriété. Si la largeur de la table dépasse la largeur de l'écran, la table sera affichée avec une barre de défilement horizontale.

 

 

Click to expand/collapsePoints vs pixels sur les appareils iOS

Si vous saisissez des valeurs de pixels pour des propriétés qui définissent les longueurs, lors du rendu pour les appareils iOS, ces valeurs seront lues comme des points dans le système de coordonnées du viewport. Le système de coordonnées du viewport est le canevas sur lequel sont dessinés les composants de design, et un point est l'unité de longueur utilisé dans ce système. Ici, un point n'est pas l'unité typographique égale à 1/72ème d'un pouce. L'appareil iOS mappe automatiquement les points du système de coordonnées du viewport vers les pixels dans le système de coordonnées de l'appareil. En mappant les valeurs de cette manière, (des valeurs du viewport vers les valeurs de l'appareil), les composants de design conservent le même rapport de taille aussi bien par rapport au canevas qu'entre eux, quelle que soit la résolution de l'appareil iOS ou de l'unité utilisée.

 

Dans MobileTogether Designer, vous pouvez utiliser les variables dynamiques $MT_CanvasX et $MT_CanvasY pour connaître les dimensions actuelles du viewport (canevas) et obtenir des longueurs relatives à ces dimensions. (En ce qui concerne les appareils iOS, les valeurs retournées par ces variables sont calculées comme suit : les dimensions de pixel du système de coordonnées de l'appareil actuelles sont converties (en utilisant un facteur de conversion approprié) vers des valeurs de points dans le système de coordonnées du viewport. Ces valeurs de point, comme des nombres, sont retournées par les variables en tant que pixels pour être utilisés dans le design. Par exemple, si vous souhaitez qu'une image ne présente que la moitié de la largeur du viewport, il faudra lui donner une largeur en pixels égale à $MT_CanvasX * 0.5, l'expression XPath pour cette largeur de l'image serait concat ($MT_CanvasX 0.5, 'px')

 

Pour plus d'informations, voir les propriétés de table.

Cliquer pour agrandir/réduireHauteur de table maximum

La propriété Hauteur maximum de la table spécifie la hauteur de la table sur l'écran de l'appareil, en pixels ou par rapport à la hauteur de l'appareil. Sélectionner une des valeurs à partir de la liste de choix de la propriété. Par exemple, si vous sélectionnez 50%, la table aura une hauteur de la moitié de la hauteur de l'écran de l'appareil. Si la table a une extension verticale qui ne correspond pas à l'espace d'écran alloué, la table aura une barre de défilement verticale et l'utilisateur final pourra défiler le reste de la table à l'intérieur et à l'extérieur de l'espace d'écran alloué (dans cet exemple, 50% de la hauteur de l'écran). Si les composants de design se produisent au-dessus de la table, tous ces composants sont affichés au-dessus de la table ; la table elle-même aura une hauteur absolue ou relative spécifiée par le biais de cette propriété.

 

Outre les valeurs et pourcentages de pixels de la hauteur d'écran, la propriété Hauteur maximum de Table peut prendre deux autres valeurs :

 

Reste de la hauteur de l'écran (max) : la hauteur de la table est réduite autant que possible de manière à ce que le reste de la page puisse être affiché.
Reste de la hauteur de l'écran (toujours) : cette option vous permet d'utiliser toute la hauteur de l'écran pour afficher la page. Si une table ne présente pas assez d'extension verticale pour remplir la page, un espace supplémentaire est ajouté en-dessous de la table de manière à ce que le dernier composant de la page soit affiché juste au-dessus du bas de l'écran.

 

Click to expand/collapsePoints vs pixels sur les appareils iOS

Si vous saisissez des valeurs de pixels pour des propriétés qui définissent les longueurs, lors du rendu pour les appareils iOS, ces valeurs seront lues comme des points dans le système de coordonnées du viewport. Le système de coordonnées du viewport est le canevas sur lequel sont dessinés les composants de design, et un point est l'unité de longueur utilisé dans ce système. Ici, un point n'est pas l'unité typographique égale à 1/72ème d'un pouce. L'appareil iOS mappe automatiquement les points du système de coordonnées du viewport vers les pixels dans le système de coordonnées de l'appareil. En mappant les valeurs de cette manière, (des valeurs du viewport vers les valeurs de l'appareil), les composants de design conservent le même rapport de taille aussi bien par rapport au canevas qu'entre eux, quelle que soit la résolution de l'appareil iOS ou de l'unité utilisée.

 

Dans MobileTogether Designer, vous pouvez utiliser les variables dynamiques $MT_CanvasX et $MT_CanvasY pour connaître les dimensions actuelles du viewport (canevas) et obtenir des longueurs relatives à ces dimensions. (En ce qui concerne les appareils iOS, les valeurs retournées par ces variables sont calculées comme suit : les dimensions de pixel du système de coordonnées de l'appareil actuelles sont converties (en utilisant un facteur de conversion approprié) vers des valeurs de points dans le système de coordonnées du viewport. Ces valeurs de point, comme des nombres, sont retournées par les variables en tant que pixels pour être utilisés dans le design. Par exemple, si vous souhaitez qu'une image ne présente que la moitié de la largeur du viewport, il faudra lui donner une largeur en pixels égale à $MT_CanvasX * 0.5, l'expression XPath pour cette largeur de l'image serait concat ($MT_CanvasX 0.5, 'px')

 

Pour plus d'informations, voir les propriétés de table.

Cliquer pour agrandir/réduireDéfiler verticalement

La propriété Défiler verticalement devient disponible après qu'une valeur ait été définie pour la propriété Hauteur de table maximum. Elle peut prendre une ou deux valeurs :

 

Toute la table : toute la table défile à l'intérieur de la hauteur de la table allouée à la table par le biais de la propriété Hauteur de table maximum.  La valeur Toute la table est la valeur par défaut.
Lignes sauf en-tête ou pied de page : l'en-tête et le pied de page restent fixés dans le mode d'affichage. Les lignes du corps de la table défilent dans la hauteur restante de la table.

 

Pour plus d'informations, voir les propriétés de table.

 

Cliquer pour agrandir/réduireTaille de bloc de groupe de ligne

La propriété Taille de bloc de groupe de ligne devient disponible uniquement s'il y a un groupe de lignes dans la table et après qu'une valeur a été déterminée pour la propriété Hauteur de table maximum des tables défilantes. Elle vous permet de spécifier le nombre de groupes de lignes chargées à la fois. Lorsque l'utilisateur défile l'affichage vers le bas et que le dernier groupe de lige du bloc chargé en dernier est atteint, ensuite le bloc suivant est chargé. Il n'y a pas de valeur par défaut pour cette propriété.

 

Pour plus d'informations, voir Propriétés de table.

 

Cliquer pour agrandir/réduireVisible

Une expression XPath qui doit évaluer à vrai() ou faux(). Si l'expression évalue à faux()(et seulement dans ce cas) la commande ne sera pas visible. Si l'expression évalue à vrai() ou retourne d'autres valeurs, la commande sera visible. Le réglage par défaut est vrai(). Double-cliquer dans le champ de valeur ou cliquer sur le bouton XPath pour saisir ou éditer une expression XPath. La propriété Visible peut être utilisée pour rendre un objet visible ou pas selon le fait qu'une expression XPath évalue à vrai()ou pas. En résultat, l'affichage d'un objet peut être forcé à être dynamiquement dépendant du contexte ou de la structure des données.

 

Note :  Pour plus d'informations concernant la visibilité des colonnes/lignes couvertes, voir les Propriétés de table.

 

Note :  La variable $MTControlValue n'est pas disponible pour l'évaluation de la propriété Visible. En cas d'utilisation, une erreur de validation en résultera

 

Cliquer pour agrandir/réduireCouleur arrière-plan

Définit la couleur d'arrière-plan de l'objet lorsque l'objet est activé. Les options suivantes de sélection de la couleur se présentent à vous :

 

Cliquer dans la palette de couleurs pour sélectionner une couleur de texte
Sélectionner une couleur depuis la liste déroulante de la liste de choix ; pour choisir la couleur d'arrière-plan de la commande, choisir la Couleur d'arrière-plan de la commande de l'item dans la liste de choix.
Double-cliquer dans le champ de valeur pour saisir un code de couleur (par exemple, #FF0000), ou cliquer sur le bouton XPath de la barre d'outils et saisir une expression XPath pour générer le texte nécessaire. Pour prendre la couleur d'arrière-plan de la commande, saisir l'expression XPath : "control".

 

Note :   Vous pouvez définir la couleur d'arrière-plan de la cellule afin qu'elle soit identique avec la couleur d'arrière-plan de la commande dans la cellule, soit en : (i) choisissant la couleur d'arrière-plan de la commande dans la liste de choix de la propriété, ou (ii) en saisissant l'expression XPath "control" dans le champ de valeur de la propriété.

 

Note :   Une commande peut être activée/désactivée selon le contexte. Par exemple, si l'utilisateur, dans un formulaire concernant les détails personnels, confirme la détention d'une assurance-vie, alors les champs concernant les détails de la police de l'assurance-vie pourront être activés ; dans le cas contraire, ces champs pourront être désactivés. Pour activer/désactiver un champ, utiliser la propriété pertinente Activé/Éditable de la commande. Pour définir une couleur de texte lorsque la commande est désactivée, utiliser la propriété Couleur de texte(Désactivé).

 

Cliquer pour agrandir/réduireAlignement horizontal

Définit l'alignement horizontal à gauche, centre ou droite. Le réglage par défaut est centre. La valeur peut aussi être spécifiée par le biais d'une expression XPath (qui permet de générer la valeur dynamiquement).

 

Cliquer pour agrandir/réduireAlignement vertical

Définit l'alignement vertical sur haut, centre ou bas. Le réglage par défaut est centre. La valeur peut aussi être spécifiée par le biais d'une expression XPath (qui permet de générer dynamiquement la valeur).

 

Cliquer pour agrandir/réduireMarge

Définit les décalages de marge de la commande relatifs aux objets environnants ou aux rebords de l'objet contenu. Sélectionner une valeur en pixels depuis la liste déroulante de la liste de choix ou double-cliquer dans le champ de valeur pour saisir une longueur de pixel. Le décalage spécifié sera créé sur les quatre côtés de la commande. Si vous souhaitez définir une marge différente pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Marge pour afficher les propriétés de marge individuelles (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Marge sur 6px et Marge Bas sur 12px, alors les marges haut, gauche et droite seront 6px et la marge bas sera 12px.

 

Click to expand/collapsePoints vs pixels sur les appareils iOS

Si vous saisissez des valeurs de pixels pour des propriétés qui définissent les longueurs, lors du rendu pour les appareils iOS, ces valeurs seront lues comme des points dans le système de coordonnées du viewport. Le système de coordonnées du viewport est le canevas sur lequel sont dessinés les composants de design, et un point est l'unité de longueur utilisé dans ce système. Ici, un point n'est pas l'unité typographique égale à 1/72ème d'un pouce. L'appareil iOS mappe automatiquement les points du système de coordonnées du viewport vers les pixels dans le système de coordonnées de l'appareil. En mappant les valeurs de cette manière, (des valeurs du viewport vers les valeurs de l'appareil), les composants de design conservent le même rapport de taille aussi bien par rapport au canevas qu'entre eux, quelle que soit la résolution de l'appareil iOS ou de l'unité utilisée.

 

Dans MobileTogether Designer, vous pouvez utiliser les variables dynamiques $MT_CanvasX et $MT_CanvasY pour connaître les dimensions actuelles du viewport (canevas) et obtenir des longueurs relatives à ces dimensions. (En ce qui concerne les appareils iOS, les valeurs retournées par ces variables sont calculées comme suit : les dimensions de pixel du système de coordonnées de l'appareil actuelles sont converties (en utilisant un facteur de conversion approprié) vers des valeurs de points dans le système de coordonnées du viewport. Ces valeurs de point, comme des nombres, sont retournées par les variables en tant que pixels pour être utilisés dans le design. Par exemple, si vous souhaitez qu'une image ne présente que la moitié de la largeur du viewport, il faudra lui donner une largeur en pixels égale à $MT_CanvasX * 0.5, l'expression XPath pour cette largeur de l'image serait concat ($MT_CanvasX 0.5, 'px')

Click to expand/collapseRemplissage

Définit le remplissage de la commande, c'est à dire, l'espace situé entre la bordure de la commande et son contenu. Sélectionner une valeur en pixels à partir de la liste déroulante de la liste de choix ou double-cliquer dans le champ de valeur pour saisir une longueur de pixel. Le remplissage sera défini pour les quatre côtés de la commande.  Si vous souhaitez définir un remplissage différent pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Padding pour afficher les propriétés de remplissage individuelles (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple, si vous définissez Remplissage sur 6px et Remplissage Bas sur 12px, alors le remplissage de haut, de gauche et de droite sera de 6px et le remplissage de bas sera 12px.

 

Click to expand/collapsePoints vs pixels sur les appareils iOS

Si vous saisissez des valeurs de pixels pour des propriétés qui définissent les longueurs, lors du rendu pour les appareils iOS, ces valeurs seront lues comme des points dans le système de coordonnées du viewport. Le système de coordonnées du viewport est le canevas sur lequel sont dessinés les composants de design, et un point est l'unité de longueur utilisé dans ce système. Ici, un point n'est pas l'unité typographique égale à 1/72ème d'un pouce. L'appareil iOS mappe automatiquement les points du système de coordonnées du viewport vers les pixels dans le système de coordonnées de l'appareil. En mappant les valeurs de cette manière, (des valeurs du viewport vers les valeurs de l'appareil), les composants de design conservent le même rapport de taille aussi bien par rapport au canevas qu'entre eux, quelle que soit la résolution de l'appareil iOS ou de l'unité utilisée.

 

Dans MobileTogether Designer, vous pouvez utiliser les variables dynamiques $MT_CanvasX et $MT_CanvasY pour connaître les dimensions actuelles du viewport (canevas) et obtenir des longueurs relatives à ces dimensions. (En ce qui concerne les appareils iOS, les valeurs retournées par ces variables sont calculées comme suit : les dimensions de pixel du système de coordonnées de l'appareil actuelles sont converties (en utilisant un facteur de conversion approprié) vers des valeurs de points dans le système de coordonnées du viewport. Ces valeurs de point, comme des nombres, sont retournées par les variables en tant que pixels pour être utilisés dans le design. Par exemple, si vous souhaitez qu'une image ne présente que la moitié de la largeur du viewport, il faudra lui donner une largeur en pixels égale à $MT_CanvasX * 0.5, l'expression XPath pour cette largeur de l'image serait concat ($MT_CanvasX 0.5, 'px')

 

Click to expand/collapseLargeur de la bordure

Définit la largeur de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir une largeur de bordure différente pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Largeur de bordure pour afficher les propriétés de largeur de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Largeur de bordure sur 1px et Largeur de bordure haut sur 2px, alors la largeur à gauche, à droite et en bas des bordures sera 1px, alors que la largeur de la bordure supérieure sera 2px.

 

Click to expand/collapsePoints vs pixels sur les appareils iOS

Si vous saisissez des valeurs de pixels pour des propriétés qui définissent les longueurs, lors du rendu pour les appareils iOS, ces valeurs seront lues comme des points dans le système de coordonnées du viewport. Le système de coordonnées du viewport est le canevas sur lequel sont dessinés les composants de design, et un point est l'unité de longueur utilisé dans ce système. Ici, un point n'est pas l'unité typographique égale à 1/72ème d'un pouce. L'appareil iOS mappe automatiquement les points du système de coordonnées du viewport vers les pixels dans le système de coordonnées de l'appareil. En mappant les valeurs de cette manière, (des valeurs du viewport vers les valeurs de l'appareil), les composants de design conservent le même rapport de taille aussi bien par rapport au canevas qu'entre eux, quelle que soit la résolution de l'appareil iOS ou de l'unité utilisée.

 

Dans MobileTogether Designer, vous pouvez utiliser les variables dynamiques $MT_CanvasX et $MT_CanvasY pour connaître les dimensions actuelles du viewport (canevas) et obtenir des longueurs relatives à ces dimensions. (En ce qui concerne les appareils iOS, les valeurs retournées par ces variables sont calculées comme suit : les dimensions de pixel du système de coordonnées de l'appareil actuelles sont converties (en utilisant un facteur de conversion approprié) vers des valeurs de points dans le système de coordonnées du viewport. Ces valeurs de point, comme des nombres, sont retournées par les variables en tant que pixels pour être utilisés dans le design. Par exemple, si vous souhaitez qu'une image ne présente que la moitié de la largeur du viewport, il faudra lui donner une largeur en pixels égale à $MT_CanvasX * 0.5, l'expression XPath pour cette largeur de l'image serait concat ($MT_CanvasX 0.5, 'px')

 

Click to expand/collapseCouleur de bordure

Définit la couleur de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir une couleur de bordure différente pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Couleur de bordure pour afficher les propriétés de couleur de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Couleur de bordure  sur bleu et Couleur de bordure haut sur rouge, alors la couleur à gauche, à droite et en bas des bordures sera bleu, alors que la couleur de la bordure supérieure sera rouge.

 

Click to expand/collapseStyle de bordure

Définit le style de bordure sur les quatre côtés de l'item de table. Choisir une valeur depuis la liste déroulante de la liste de choix, ou double-cliquer dans le champ de valeur et saisir une valeur. Pour définir un style de bordure différent pour un des quatre côtés, agrandir la propriété Style de bordure pour afficher les propriétés de style de bordure (gauche, droite, haut et bas), et définir la valeur différente. Par exemple : si vous définissez Style de bordure sur à tirets et Style de bordure haut sur pleine, alors le style à gauche, à droite et en bas des bordures sera à tirets, alors que le style de la bordure supérieure sera pleine.

 

Click to expand/collapseiOS Espacement de table

La propriété iOS Table Padding définit si l'espacement est utilisé pour les tables dans des appareils iOS. La valeur par défaut est true. Si la valeur de la propriété est définie sur true, ce qui comprend l'état par défaut de la propriété, la table disposera d'un espacement 9px à droite et à gauche, et de 5px en haut et en bas. Si les valeurs ont aussi été définies pour toute propriété Padding (voir ci-dessus), alors cette valeur Padding (haut, droite, bas, gauche) est ajoutée à la valeur respective de iOS Table Padding.

 

Cliquer pour agrandir/réduireFeuille de style

La propriété Feuille de style définit la feuille de style à utiliser pour la commande. La liste déroulante de la liste de choix de la propriété Feuille de style affiche toutes les feuilles de style créée par l'utilisateur qui ont été définies dans le projet. Sélectionner la feuille de style que vous souhaitez utiliser pour la commande. En alternative, vous pouvez utiliser une expression XPath pour sélectionner la feuille de style que vous souhaitez ; cela a l'avantage que vous pouvez rendre la sélection de la feuille de style conditionnelle (voir Appliquer les feuilles de style créées par l'utilisateur). Voir la section Feuilles de style pour plus d'informations.

 

Cliquer pour agrandir/réduireNavigateur classe CSS

Le nom d'une ou de plusieurs classes CSS que vous souhaitez associer avec cette commande. Ajouter un espace pour attribuer plusieurs classes : LabelClassOne LabelClassTwo. Ces classes peuvent ensuite être utilisées dans un fichier CSS (spécifié dans le dialogue de paramètres du navigateur) pour attribuer des propriétés spécifiquement à cette commande. Vous pouvez aussi utiliser une expression XPath pour générer ou aller chercher les noms de la (des) classe(s).

 

 

Cliquer pour agrandir/réduireNote à propos des propriétés des tables imbriquées

Si une table imbriquée entière est sélectionnée : (i) les propriétés de la table imbriquée seront recensées sous l'en-tête Table, alors que les (ii) propriétés de la cellule, colonne et ligne contenante de la table parent sont recensés, respectivement, sous les en-têtes suivantes : Cellule de la table parent, Colonne de la table parent et Ligne de la table parent. Veuillez noter que les tables imbriquées peuvent être alignées horizontalement et verticalement.

 

Note :Des bordures de table peuvent être définies facilement dans le dialogue Paramètres de bordure (Table | Paramètres de bordure).

 


© 2019 Altova GmbH