RecordsManager d’Altova

Champs

Champs de données

Dans chaque conteneur de données de votre appli créée dans RecordsManager, les utilisateurs finaux saisissent des enregistrements pour augmenter les données stockées dans la base de données. Chaque enregistrement est défini par un nombre de champs.

Fields defining a record in RecordsManager online databases

RecordsManager propose une grande variété de types de champs, y compris :

  • Texte
  • Texte multiligne
  • Date
  • Heure
  • Nombre
  • Nombre d’incrémentation automatique
  • Fichiers
  • Images
  • Rappels
  • Lien vers (conteneur de données)

Pour accélérer le développement tandis que vous définissez les champs, vous pouvez copier tout nombre de champs précédemment définis depuis d’autres conteneurs de données comme point de départ et les modifier au fur et à mesure.

Copy existing fields as a starting point

Options de formatage de données

RecordsManager inclut des options de formatage détaillées pour les champs de nombre, date et heure afin de simplifier la saisie de données et assurer leur cohérence.

Validation des données

Vous pouvez définir de multiples vérifications de validation par champ utilisant des expressions XPath, qui définissent également le message d’erreur qui doit être affiché pour l’utilisateur. Les problèmes de validation peuvent être définis comme erreur (l’enregistrement ne peut pas être enregistré) ou avertissement (le message est affiché pour l’utilisateur mais l’enregistrement ne peut pas être enregistré).

Configuring validation for user data entry

En plus de la validation par champ, vous pouvez définir la validation par enregistrement où de multiples champs sont validés par rapport à l’autre partie.

La saisie de données peut être contrainte par les options suivantes :

  • Exigé
  • En lecture seule
  • Unique à l’intérieur de tous les enregistrements
  • Unique à l’intérieur des enregistrements avec le même parent
Validation with data entry constraints

Vous pouvez fournir des indices d’édition qui seront affichés quand un champ est vide pour guider la saisie des données valides, et il est également possible de fournir une liste de valeurs prédéfinies. Celles-ci peuvent être recensées manuellement par l’admin au cours de la configuration, importées depuis un fichier CSV ou XML, ou importées depuis des données précédemment saisies par les utilisateurs dans le même champ. Les valeurs de liste peuvent être triées automatiquement, par exemple pour afficher d’abord des valeurs utilisées.

Il est facile pour l’administrateur de permettre la sélection uniquement d’une ou de multiples valeurs ; et si les utilisateurs finaux peuvent élargir la liste à la volée en saisissant les données. Vous pouvez même configurer quels groupes d’utilisateurs peuvent voir quelle partie d’une liste donnée pour une personnalisation granulaire.

Champs préremplis

Vous pouvez spécifier certains champs pour qu’ils soient automatiquement peuplés avec les valeurs basées sur le calcul XPath avec la possibilité de choisir quand le calcul doit être effectué :

  • Pour de nouveaux enregistrements (par exemple, pour peupler une ID de l’enregistrement ou une date de création de l’enregistrement)
  • En enregistrant les enregistrements (par exemple, une date dernièrement éditée ou un calcul de données saisies)
  • Toujours (par exemple, pour calculer une valeur qui devrait toujours être affichée pour l’utilisateur, comme les jours jusqu’à expiration)

Champs d’identité

Chaque enregistrement peut être identifié par un ou plusieurs champs ; dans chaque conteneur, vous allez configurer un ou plusieurs champs prévus comme champs d’identité. Par exemple, dans une application RH, les employés ont généralement un numéro ID unique, donc le champ du numéro ID peut être utilisé pour identifier les enregistrements dans le conteneur des données de la personne. Dans le cas de quelques conteneurs de données, plus d’un champ peut être nécessaire pour se rapprocher du caractère unique (par exemple, les prénom, deuxième nom et nom de famille, tel qu’indiqué ci-dessous).

Identity fields

Les champs d’identité sont nécessaires pour établir le lien d’un conteneur de données à un autre et sont utilisés pour afficher les enregistrements parent à l’intérieur d’un enregistrement enfant.

Identity fields in detail

Changer la structure à la volée

Comme pour toutes les structures d’applis de RecordsManager, l’admin peut réordonner, ajouter et supprimer des types, mettre à jour des règles de remplissage automatique et de validation pour les champs à tout moment, même si les données ont été précédemment saisies.

Reorder or change fields at any time

Et ensuite ?

Après avoir défini les champs et règles de validation, vous pouvez configurer différents formulaires utilisés dans votre appli pour rechercher, saisir, envoyer par e-mail et faire le rapport des données.