Polices PDF

www.altova.com Imprimer cette rubrique Page précédente Un niveau supérieur Page suivante

Accueil >  Manuel de l'utilisateur et référence > XML >

Polices PDF

Comment le programme de formatage et le PDF Viewer utilisent les polices

Le programme de formatage (par exemple, FOP) crée le PDF et le PDF Viewer (généralement Adobe Reader d'Adobe) le lit.

 

Afin de pouvoir procéder à la mise en page du PDF, le programme de formatage doit connaître les détails des polices d'écriture utilisées dans le document, en particulier les largeurs de tous les glyphes utilisés. Il lui faut cette information pour calculer les longueurs de ligne, la ponctuation, la justification, etc. Ces informations sont appelées Métriques des polices et elles sont stockées avec chaque police de caractères. Certains programmes de formatages peuvent lire les métriques directement depuis le dossier de polices du système. D'autres (comme le FOP) nécessitent les métriques dans un format spécial qu'il peut comprendre. Lorsque les métriques d'une police sont disponibles pour le programme de formatage, celui-ci peut mettre en page correctement le PDF. Vous devez vous assurer que les fichiers de métriques de police de toutes les polices d'écriture que vous utilisez dans votre document sont disponibles pour le programme de formatage que vous utilisez.

 

Le programme de formatage peut soit référencer une police d'écriture ou l'intégrer dans le fichier PDF. Si la police est référencée, le PDF Viewer (par exemple, Adobe Reader) cherchera généralement d'abord cette police dans son propre dossier de ressource de polices (qui contient les 14 polices standard), puis, il élargira sa recherche au dossier de polices du système. Si la police est disponible, elle sera utilisée lorsque le PDF sera affiché. Dans le cas contraire, le Viewer utilisera une alternative depuis son dossier de ressources ou bien il générera une erreur. Une police alternative peut avoir des métriques différentes et pourrait donc générer des erreurs d'affichage.

 

Si le programme de formatage intègre une police dans le fichier PDF, le PDF Viewer utilisera la police intégrée. Le programme de formatage peut intégrer un ensemble de fontes ou de polices entier ou bien seulement un sous-ensemble contenant les glyphes utilisés dans le document. Ce facteur influe sur la taille du fichier PDF et entraîne éventuellement des problèmes de droits d'auteur (copyright) concernant l'utilisation de la police d'écriture (voir note ci-dessous). Vous devriez pouvoir influer sur le choix entre ces deux options en configurant les options de votre programme de formatage.

 

XMLSpy et polices PDF

Dans XMLSpy, un document PDF est généré depuis un document XSL-FO (ci-après nommé document FO) en traitant le document XSL-FO avec un processeur FO externe comme le FOP. (Dans le dialogue d'Options, vous pouvez spécifier l'emplacement du processeur FO. Cela permet de lancer le traitement FO depuis la GUI XMLSpy.)

 

Le document XSL-FO lui-même est généré en traitant un document XML avec une feuille de style XSLT. (Vous pouvez utiliser soit le processeur XSLT d'Altova (qui est intégré dans XMLSpy) ou un moteur XSLT externe.)

 

Le formatage du document PDF, y compris les propriétés de police du texte entier, est spécifié dans le document XSL-FO. Si le programme de formatage que vous utilisez peut lire les métriques de la police d'écriture désirée directement depuis la police, tout ce qu'il vous restera à faire sera de configurer le programme de formatage pour accéder à la police. Si, néanmoins, vous utilisez FOP en tant que votre programme de formatage, vous devrez lui fournir les fichiers de métrique corrects pour les polices différentes des 14 polices standard.

 

Rendre les polices disponibles pour le programme de formatage

La plupart des programmes de formatages (y compris FOP) disposent d'ores et déjà des 14 polices standard. Il est important de connaître les noms par lesquels le programme de formatage détecte ces polices de manière à ce qui vous puissiez les indiquer correctement au programme de formatage. Il s'agit de la prise en charge de base des polices d'écriture fournit par le programme de formatages. Vous pouvez, néanmoins, augmenter le nombre de polices disponibles dans le programme de formatage en exécutant quelques étapes particulières au programme de formatage que vous utilisez. Ces étapes nécessaires pour FOP sont indiquées ci-dessous.

 

Procédure générale nécessaire pour configurer une prise en charge supplémentaire dans FOP

Afin de rendre les polices supplémentaires disponibles dans FOP, veuillez procéder comme suit :

 

1.Générer un fichier de métrique de police pour la police désirée à partir des fichiers de police PostScript ou TrueType. FOP propose des outils PFM Reader et TTF Reader pour convertir des polices PostScript et TrueType, respectivement, en un fichier de métriques de police XML. Pour plus de détails concernant la procédure, voir la page FOP: polices.
2.Définir le fichier de configuration FOP pour utiliser les fichiers de métrique de police désiré. Pour ce faire, vous pouvez saisir des informations concernant les fichiers de police dans un fichier de configuration FOP. Voir FOP: polices.
3.Dans le fichier fop.bat, modifier la dernière ligne :

 

         "%JAVACMD%" […] org.apache.fop.cli.Main %FOP_CMD_LINE_ARGS%

 

 

pour inclure l'emplacement du fichier de configuration :

 

"%JAVACMD%" […] org.apache.fop.cli.Main %FOP_CMD_LINE_ARGS% -c conf\fop.xconf

 

Une fois que les fichiers de métrique sont inscrits dans FOP (dans un fichier de configuration FOP) et que le programme d'exécution FOP a été défini pour lire le fichier de configuration, les polices d'écriture supplémentaires sont disponibles pour la création de PDF.

 

Définir le fichier de configuration FOP

Le fichier de configuration FOP est nommé fop.xconf et se trouve dans le dossier conf dans le dossier d'installation FOP. Ce fichier, qui est un document XML, doit être édité de manière à ce que FOP lise les fichiers de métrique de police correctement. Pour chaque police que vous souhaitez rendre avec FOP, ajouter un nouvel élément font à l'emplacement marqué par l'espace réservé élément font dans le document :

 

<font metrics-url="arial.xml" kerning="yes" embed-url="arial.ttf">

         <font-triplet name="Arial" style="normal" weight="normal"/>

         <font-triplet name="ArialMT" style="normal" weight="normal"/>

</font>

 

Dans l'exemple ci-dessus,

 

arial.xml

est l'URL du fichier métrique ; il vaut mieux utiliser un chemin absolu.

arial.ttf

est le nom du fichier TTF (généralement situé dans %WINDIR%\Fonts).

Arial

spécifie que les métriques ci-dessus et les fichiers TTF seront utilisés si la famille de police est définie en tant qu'Arial.

style="normal"

spécifie que les métriques ci-dessus et les fichiers TTF seront utilisés si le style de police est défini en tant que normal (et non, par exemple, italic).

weight="normal"

spécifie que les métriques ci-dessus et les fichiers TTF seront utilisés si le poids de la police est défini en tant que normal (et non, par exemple, bold).

 

 

Note à propos du copyright de police : l'utilisation des polices est soumise aux lois de copyright et les conditions d'utilisation diffèrent. Avant d'intégrer une police, en particulier si vous intégrez toute la police, veuillez vous assurer que la licence que vous avez acquise pour cette police vous y autorise.

 

Jeux de caractères

Veuillez noter que les jeux de caractères des polices diffèrent l'un de l'autre. Les 14 polices standard couvrent les caractères ISO-8859-1 plus les glyphes dans les polices Symbol et Zapf Dingbats. Si votre document contient un caractère qui n'est pas couvert par les 14 polices standard, alors vous devrez utiliser une police qui contient ce caractère dans ce jeu de caractères. Certaines polices, comme Arial Unicode, proposent des caractères couverts par Unicode.

 


© 2018 Altova GmbH