XSLT 2.0

www.altova.com Imprimer cette rubrique Page précédente Un niveau supérieur Page suivante

Accueil >  Informations moteur > Informations concernant le moteur XSLT et XQuery >

XSLT 2.0

Cette section :

 

Conformité du moteur
Rétrocompatibilité
Espaces de nom
Compatibilité avec le schéma
Comportement spécifique à l'implémentation

 

 


 

 

Conformité

Le moteur XSLT 2.0 de RaptorXML Server est conforme aux Recommandations XSLT 2.0 du 23 janvier 2007 et aux Recommandations XPath 2.0 du 14 décembre 2010 du World Wide Web Consortium (W3C's).

 

 


 

 

Rétrocompatibilité

Le moteur XSLT 2.0 est rétrocompatible. Le seul moment où la compatibilité rétroactive du moteur XSLT 2.0 prend effet, est si vous utilisez le moteur XSLT 2.0  (paramètre CLI --xslt=2) pour traiter une feuille de style XSLT 1.0. Veuillez noter qu'il peut y avoir des différences dans les sorties produites par le moteur XSLT 1.0 et la rétrocompatibilité du moteur XSLT 2.0.

 

 


 

 

Espaces de nom

Votre feuille de style XSLT 2.0 devrait déclarer les espaces de noms suivants afin que vous puissiez utiliser les constructeurs de type et les fonctions disponibles dans XSLT 2.0. Les préfixes indiqués ci-dessous sont utilisés conventionnellement ; vous pourriez utiliser les préfixes alternatifs si vous le souhaitez.

 

Nom d'espace de nom

Préfixe

Espace de nom URI

Types de schéma XML

xs:

http://www.w3.org/2001/XMLSchema

Fonctions XPath 2.0

fn:

http://www.w3.org/2005/xpath-functions

 

Généralement ces espaces de nom seront déclarés sur l'élément xsl:stylesheet ou xsl:transform, tel que montré dans la liste suivante :

 

<xsl:stylesheet version="2.0"

xmlns:xsl="http://www.w3.org/1999/XSL/Transform"

xmlns:xs="http://www.w3.org/2001/XMLSchema"

xmlns:fn="http://www.w3.org/2005/xpath-functions"

...

</xsl:stylesheet>

 

Veuillez noter les points suivants :

 

Le moteur XSLT 2.0 utilise l'espace de nom XPath 2.0 et Fonctions XQuery 1.0 (recensées dans la table ci-dessus) en tant que son espace de noms de fonctions par défaut. Ainsi, vous pouvez utiliser les fonctions XPath 2.0 et XSLT 2.0 dans votre feuille de style sans aucun préfixe. Si vous déclarez l'espace de nom des fonctions XPath 2.0 dans votre feuille de style avec un préfixe, vous pourrez utiliser en plus le préfixe attribué dans la déclaration.
Lors de l'utilisation des constructeurs de types et des types provenant de l'espace de nom du Schéma XML, le préfixe utilisé dans la déclaration d'espace de nom doit être utilisé lors de l'appel du constructeur de type (par exemple, xs:date).
Certaines fonctions XPath 2.0 portent le même nom que les types de données du schéma XML. Par exemple, pour les fonctions XPath fn:string et fn:boolean, il existe des types de données du schéma XML portant le même nom local : xs:string et xs:boolean. Donc si vous décidez d'utiliser l'expression XPath string('Hello'), l'expression évalue en tant que fn:string('Hello')et non pas en tant que xs:string('Hello').

 

 


 

 

Compatibilité avec le schéma

Le moteur XSLT 2.0 est compatible avec le schéma. Vous pouvez ainsi utiliser des types de schéma définis par l'utilisateur et l'instruction xsl:validate.

 

 


 

 

Comportement spécifique à l'implémentation

Ci-dessous, vous trouverez une description de la gestion du moteur XSLT 2.0 des aspects spécifiques à l'implémentation du comportement de certaines fonctions XSLT 2.0.

 

xsl:result-document

Les encodages pris en charge en supplément sont (les codes spécifiques à Altova) : x-base16tobinary et x-base64tobinary.

 

function-available

La fonction teste la disponibilité des fonctions in-scope (XSLT, XPath, et fonctions d'extension).

 

unparsed-text

L'attribut href accepte (i) les chemins relatifs pour les fichiers dans le dossier de base-uri, et (ii) les chemins absolus avec ou sans le protocole file://. De plus, les encodages pris en charge supplémentaires sont (les codes spécifiques Altova) : x-binarytobase16 et x-binarytobase64.

 

unparsed-text-available

L'attribut href accepte (i) les chemins relatifs pour les fichiers dans le dossier de base-uri, et (ii) les chemins absolus avec ou sans le protocole file://. De plus, les encodages pris en charge supplémentaires sont (les codes spécifiques Altova) : x-binarytobase16 et x-binarytobase64.

 

 

Note :Les valeurs d'encodage suivantes, qui ont été mises en place dans les versions plus anciennes du produit prédécesseur de RaptorXML, AltovaXML, sont maintenant obsolètes : base16tobinary, base64tobinary, binarytobase16 et binarytobase64.

 

 


© 2019 Altova GmbH